Top 10 des plus gros scandales de la Coupe du Monde

La coupe du monde est un événement qui attise les passions partout dans le monde et les joueurs au centre de l'attention médiatique n'échappent pas aux tensions. Presque toutes les éditions ont eu ont eu leur scandale et à cet effet nous vous proposons aujourd'hui de découvrir les histoires qui marqué les coupes du monde.

1- Le salut fasciste de 1938

En 1938, la coupe de monde se deroule en France à la veille de la 2e guerre mondiale. Et les quart de finale entre la France et l'Italie se jouent dans une ambiance éléctrique. Avant de dérouler la partie, les joueurs italiens ont fait un salut fasciste. 

2- La triche des coréens en 2002 

Lors du mondial de 2002 organisé conjointement par le Japon et la Corée du sud, léquipe coréenne se hisse en demi-finale à la surprise générale en éliminant au passage l'Italie et l'Espagne. Deux matchs dans lesquels les faits de jeu et d'arbitrage avaient été largement en faveur du pays co-organisteur. 

En huitième de finale contre l'Italie, les sud coréens s'étaient imposés 2-1 à l'issue des prolongations après un match où tout semblait tourner en leur faveur comme l'esclusion de d'un joueur de l'équipe adverse Francesco Totti et un but refusé pour l'Italie pour un hors jeu imaginaire. 

3- Le match de la honte (1982) 

Lors de la 1ère coupe du mondeen 1982 en Espagne, les algériens réalisent un parcours exceptionnel. Après avoir battu l'Allemagne de l'Ouest (2-1), perdu contre l'Autriche (2-0) et triomphé du Chilie(3-2), les algériens sont en phase de se qualifier pour la suite de la compétition.

Ils devaient attendre le résultat de la rencontre entre l'Allemagne de l'Ouest et l'Autriche pour connaître leur destin. L'allemagne pour se qualifier devait absolument gagner et l'Autriche pouvait se permettre de perdre par un ou 2 buts d'écarts? Après l'ouverture du score des allemands, les deux adversaires ont conclu un pacte de non agression pour préserver ce score qui les arrangeait tous les deux. Les algéreisn dû dire aurevoir aux huitième de finale. Cette rencontre est depuis surnommée le match de la honte. 

4- Brésil- Croatie 2014

La 20ème édition s'est ouverte le 13 Juin 2014 sur une décision largement contestée.

Lors du match d'ouverture, l'arbitre japonnais accorde un penalty pour une prétendue faute sur un attaquant brésilien.

Penalty que Neymar ne loupa pas, ce qui déclencha l'agacement de l'entraîneur croate qui déclara en conférence de presse: "Si quelqu'un a vu un penalty qu'il lève la main; je n'ai pas vu de penalty. Si on continue comme ça, il y aura 100 penalty pendant cette coupe du monde".

Pire la Croatie se voit refuser un but pour une faute peu évidente. Beaucoup ont vu dans cette décision le choix de favoriser délibérément le Brésil pays du foot et pays organisateur qui ne pouvait pas perdre son 1er match à domicile.  

5- Argentine- France 1930 

Conseil à tous les arbitres, il faut bien vérifier sa montre avant chaque rencontre. 

Cette suggestion toute simple aura par exemple éviter que le match Argentine-France se termine six minutes plutôt que prévu. Se rendant compte de son erreur, l'arbitre fait revenir les joueurs sur le terrain créant ainsi une situation inédite, d'autant que certains d'entre eux se changeaient déjà dans les vestiaires. 

6- La bataille de Santiago (1962) 

Surnommée la bataille de Santiago, la rencontre du 1er tour du mondial de 1962 opposant le Chilie et l'Italie, fait office de rencontre la plus brutale de l'histoire de la compétition. 

L'ambiance qui régnait dans ce match avait pour point de départ les propos tenus par 2 journalistes italiens. Le premier journaliste appelé Antonio a cru bon de plaisanter sur l'allure et les moeurs des femmes de Santiago. 

Alors que son frère s'est fendu d'une tirade assassine: "le Chilie est un pays corrompu affligé de tous les maux comme la malnutrition, la prostitution ouverte etc...  Ses propos déforméspar la suite ont créé un climat plus que tendu avant la rencontre. Devant 66 000 spectateurs, le match s'emballe dès la 2e seconde et un 1er tacle brutal. 

7- Le but fantôme (1966) 

La finale de l'édition de 1966 opposait l'Allemagne de l'Ouest à l'Angleterre qui jouait à domicile dans son stade mythique. 

A l'issu du temps règlementaire, les deux équipes n'ont pas réussi à se départager et s'engagent dans des prolongations. C'est alors qu'intervient l'un des buts les plus controversés de l'histoire de la coupe du monde à la 101ème minute. Un joueur anglais expédie un micile sur la barre transversale et le ballon s'est écrasé sur la ligne de but allemande avant de ressortir de la cage et d'être expédié en corner par un défenseur allemand. L'arbitre central demanda l'avis de son assistant qui estima que le but devait être accordé. 

8-  Cheick Tout puissant (1982) 

Lors de son 2e match de poule du mondial 1982, la France domine facilement le Koweit. A la 78ème minute, un joueur français inscrit un but pour porter le score à 4-1 en faveur des bleus. Mais les joeurs du Koweit n'acceptaient pas ce but et ainsi qu'est intervenu Cheick, le président de la fédération de football qui finit par faire annuler le but. 

9- La main de Dieu (1986)

Le 22 Juin 1986, à la 51ème minute du quart de finale opposant l'Argentine à l'Angleterre. Le score était nul lorsque Maradona s'élève dans les airs pour lober le gardien anglais de la main. L'arbitre de vit rien et le but fut accordé.

10- Un mythe s'effondre (1994) 

Lors du mondial de 1994 aux Etats-Unis, Diego Maradona fait une nouvelle fois parlé de lui en mal. Agé de 33ans, la légende vieillissant est convaincu de dopage après la match du 1er tour contre le Nigeria suite. Il fut contraint de quitter la compétition la tête basse. 

L'un de ces scandales vous a-t-il particulièrement marqué?

Source: Vidéo Lama faché

Likez cet article sur Facebook