Food

Top 3 des liqueurs made in Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, nous avons des boissons alcoolisées réalisées de façon artisanale. Elles n’ont rien à envier aux spiritueux importés, elles ont du succès !


Koutoukou

Cette boisson est obtenue à partir de distillation de bourgeons de feuilles de palmiers, comme le palmier à huile, le raphia ou le rônier. Si vous en voulez, ne vous trompez pas d’adresse, direction Bonoua : ce sont les experts en matière de Koutoukou en Afrique de l’Ouest !

Bandji

Egalement appelé vin de palme, il est obtenu par fermentation naturelle de sève de palmier. Il n’est pas seulement prisé en Côte d’Ivoire ; en Afrique du nord, il est aussi très consommé. Par son gout et sa légère effervescence, le vin de palme est plutôt plus proche d'un cidre que d'un vin.

Tchapalo

C’est une bière traditionnelle consommée en Côte d’Ivoire mais aussi en Afrique de l’Ouest. Elle se boit dans des calebasses. Elle est obtenue par la fermentation de mil ou de sorgho rouge germés et cuits dans l’eau. Le tchapalo doit être bu dans la journée parce que la fermentation continue. Le lendemain, en général, il devient trop fort.

Toutefois, il faut savoir que ces liqueurs doivent être consommées avec modération. Un verre en passant, c’est suffisant, pas la peine d’en avaler des litres.

 

Vanessa ALABI

Likez cet article sur Facebook  

Plus de buzz