Voyage

9 secrets que les hôtesses de l'air ne vous diront jamais

Que vous preniez l’avion souvent ou que se soit exceptionnel, il y a beaucoup de choses à apprendre sur ce qui se passe dans les coulisses, à l’aéroport ou en vol. Il y a un certain nombre de choses qui peuvent rendre votre temps de vol plus facile ou plus sûr et nous allons vous en divulguer quelques-un. Voici 10 secrets que les hôtesses de l’air ne vous diront jamais.


1. Le pilote pourrait être endormi

Nous sommes impressionnés du fait que les pilotes puissent contrôler un gigantesque avion et nous amener en toute sécurité jusqu'à notre destination. Alors n'essayons de ne pas trop leur en demander. Mais le fait de ne pas s'endormir pendant qu'ils pilotent l'avion est une tâche bien plus difficile que ce que vous pouvez imaginer. D'après une enquête sur des pilotes qui travaillent au Royaume-Uni, en Norvège et en Suède, entre 43% et 54% d'entre eux ont avoué s'être déjà endormi alors qu'ils pilotaient un avion. Sur les longs courriers, les pilotes peuvent se reposer pendant que le co-pilote prend la relève. Mais la moitié d'entre eux ont déclaré qu'ils piquaient quand même du nez involontairement à certains moments du trajet et parmi ceux qui ont admis dormir pendant leur travail, près d'un quart ont déclaré qu'ils ont découvert leur co-pilote également endormi quand ils se sont réveillés. Les pilotes ont des emplois extrêmement fatiguants et doivent travailler pendant de longues heures; les avions ont un mode de pilotage automatique heureusement mais ça nous semble quand même incroyablement dangereux.

pilote dans un avion

2. Les microbes

Même si vous n'avez pas la phobie des microbes, vous devriez savoir qu'il y a beaucoup de risques pour la santé qui se cachent dans un avion. Les avions peuvent paraître plutôt propres mais il peut y avoir des microbes qui peuvent ruiner vos vacances et qui se cachent aux endroits où vous vous y attendez le moins. En raison des contraintes de temps et d'un manque de règlementation, les avions ne sont pas nettoyés aussi souvent ou aussi rigoureusement que ce que la plupart d'entre nous préfèrerait. Un ancien membre du personnel de la compagnie South West Airlines a déclaré que les couvertures et les oreillers qui sont fournis étaient juste repassés avant le 1er vol de la journée; ce qui veut dire que vous pourriez poser votre tête sur un oreiller sur lequel il y a encore la bave de quelqu'un qui l'a utilisé quelques heures plus tôt...Beurk. Et ce n'est pas tout: les tablettes bleues ou grises sont nettoyées qu'une fois par jour maximum et vous pourriez être choqués de voir ce que les gens posent sur ces tablettes. Faites également attention lorsque vous regardez dans la poche du siège en face de vous, sachant que c'est la place préférée des bactéries et satphylocoque doré qui peut survivre 168 heures.

habitacle avion

3. Le problème avec la première classe

Peut-être que vous dépensez de l'argent sans relâche pour bénéficier d'un espace supplémentaire pour vos jambes et pour obtenir le privilège de vous asseoir dans l'avion avant tout le monde...Eh bien, il se trouve que dans une situation d'urgence, la première classe est le dernier endroit où vous voulez être. Des recherches ont montré que si l'impensable venait à se produire et que votre avion devait s'écraser, les individus en première classe sont ceux qui ont le moins de chance de survivre. En 2012, des scientifiques ont simulé un accident avec un boeing 737 et ont découvert que les mannequins du crash-test assis en première classe, ne pourraient pas survivre à l'impact. L'habitacle de l'avion a été arraché de la cabine et les sièges de la première classe étaient si déchiquetés que certains ont été retrouvés à 150 mètres du lieu de l'accident. Si vous tenez à votre sécurité, les sièges les plus sûrs sont ceux qui sont situés au milieu et proches de l'arrière de l'avion. Le fait d'être proche des sorties de secours peut également jouer en votre faveur sachant que si l'avion devait prendre feu, vous aurez à peu près 90 secondes pour évacuer l'avion. Enfin, près des ailes de l'avion est aussi un choix judicieux si vous vous préocuppez de vos chances de survie en cas d'écrasement de l'avion. Donc désormais, si vous n'avez pas les moyens de vous payez un siège en première classe, pensez juste à ce qu'on vient de vous dire et vous verrez que tout ira bien.

première classe avion

4. Vérifiez votre équipement de sécurité

Alors que les hôtesses font de leur mieux pour vérifier que tout est en ordre avant votre vol, il y a des limites. Quand elle parle du gilet de sauvetage sous votre siège dans la démonstration de sécurité, vous devriez vérifiez qu'il est vraiment là où il devrait être. Il y a eu un nombre choquant de cas où les passagers ont volé les gilets de sauvetage des avions. C'est une infraction rare et punissable mais ça se produit. Pendant cette démonstation de sécurité, on vous dira d'attacher votre masque à oxygène avant d'aider les autres, mais on ne vous expliquera pas pourquoi. En cas de décompression de la cabine, vous avez près 15 à 20 secondes seulement avant que tout l'oxygène ne soit aspiré hors de l'avion. Ce phénomène de manque d'oxygène vous fera vivre un état confus et euphorique pendant lequel vous pourrez oublier ce que vous faites. Si vous voulez avoir la meilleure chance d'aider les autres et de vous sauver, vous devez alors prendre vraiment au sérieux l'avertissement de sécurité.

5. Ils vous jugent

A la seconde où vous mettez un pied dans l'avion, le personnel de bord vous analyse pour savoir quel type de passager vous allez être: allez vous suivre les règles ou avez-vous l'intention d'être nécessiteux ou exigeant?...Il y a quelques petites choses que vous pouvez faire pour vous assurez d'être bien vu de la personne qui a le pouvoir de vous surclasser ou de vous offrir un paquet de friandises supplémentaires. Quand vous mettez le bagage à main dans le compartiment au dessus de vous de le mettre bien au fond au lieu de le laisser près du bord. Cela signifie simplement que vous déchargerez l'hôtesse de l'air d'un supplément de travail et elle vous en sera reconnaissante. Et en parlant de votre bagage cabine, il peut être tentant de le surcharger pour éviter de le mettre en soute. Mais cela signifie aussi que vous devez faire extrêmement attention à ne pas heurter un autre passager avec. En effet, certains passager et autres personnels de bord ont déjà été blessés à cause de ce type. Plus important encore, n'oubliez pas vos manières. Souriez et soyez polis. Ne soyez pas l'une de ces personnes qui retardent l'embarquement en exigeant un traitement spécial qu'elles n'auront pas.

6- Ils sont plus en sécurité que vous

Peut-être que ça aide le personnel de bord qui doit parfois faire face à des passagers malpolis, de savoir qu'ils sont les personnes les plus en sécurité dans un avion. Bah oui! Si vous regardez à l'arrière de l'avion où se trouve leurs sièges, vous remarquerez qu'ils sont un peu différent des autres. Pour commencer, ils font face à l'arrière de l'avion en opposition à votre siège. Sachant que ce n'est pas seulement parce qu'ils sont fatigués de voir des passagers irritables. Les sièges étant dos à la trajectoire sont nettement plus sûrs que ceux qui sont orientés vers l'avant. Ils permettent d'avoir un meilleur support pour votre dos, votre tête et votre cou en cas de décélération soudaine. Donc vous allez nous dire, si c'est plus sûr alors, pourquoi nos sièges ne sont pas positionnés de la même façon? Les compagnies aeriennes ne se préocuppent pas de notre sécurité?...Bien sûr, elles le font. Mais elles se soucient aussi de leurs bénéfices. En plus de coût initial de l'élimination complète des sièges et de l'installation de nouveaux, les sièges orientés vers l'arrière sont beaucoup plus lours, ce qui signifie que la consommation de carburant sera aussi plus importante.

Siège hôtesses de l'air

7. Aliments et boissons gratuits

Lorsque vous avez très faim et que vous êtes déshydratés sur un long vol, l'arrivée de l'hôtesse avec une colation ou une boisson est semblable à un rêve qui devient réalité. Mais tout agent de bord peut également vous affirmer qur vous ne les apprécierez pas autant que vous le feriez sur terre. Pointez du doigt, la nourriture dans les avions est un sujet redondant. Mais il y a une raison pour laquelle la nourriture et les boissons ne sont pas aussi bonnes que ça en avion. Au fur et à mesure que la pression de l'air dans la cabine diminue et que le niveau d'humidité chute, la sensibilité de vos papilles gustatives aux aliments sucrés et salés diminue d'environ 30%. En plus de vos papilles gustatives qui sont partiellement inaptes, votre nez n'est plus capable de fonctionner non plus dans les nuages. 80% de ce que nous ressentons comme goût provient de l'odeur et pour avoir une idée correcte du goût de votre repas, vous avez besoin de votre mucus nasale qui s'évapore rapidement dans l'environnement sec de l'avion. Cela rend la nourriture deux fois plus fade qu'elle ne l'aurait été si vous étiez sur la terre ferme.

nourriture avion

8. Les mesures de sécurité secrètes

Lors du décollage, vous avez peut-être remarqué que les lumières de la cabine étaient atténuées. Mais vous êtes vous déjà demandé pourquoi? Avant de vous jeter sur votre lumière personnelle pour lire votre magazine, vous devez savoir que les lumières sont atténuées pour habituer les yeux à l'obscurité au cas où les choses tourneraient mal et que vous ayiez à retrouver votre chemin dans l'obscurité. Vous devriez ainsi rabattre votre tablette pour ne pas empêcher les gens de partir de l'avion rapidement. En cas de feu dans un moteur par exemple, il faut couper le courant principal de l'avion à l'atterissage. L'appareil n'est alors plus éclairé que par un système d'éclairage de secours peu puissant. Etant donné qu'une évacuation doit s'effectuer en théorie en 90 secondes, il n'y a pas de temps à perdre avec l'aclimatation des yeux des passagers à l'obscurité. Pour ce qui est de l'obligation de relever les volets des hublots lors d'un atterissage de jour, il s'agit plutôt de permettre au personnel de cabine de voir ce qu'il se passe à l'extérieur en cas de problème. En cas d'atterissage forcé, un feu peut se déclencher dans une des ailes où le kérozène est stocké. Le personnel doit pouvoir voir se qui se passe à l'extérieur pour évacuer du côté opposé à l'incendie. Evitez de porter aussi des fibres synthétiques qui peuvent fondre si il y a le feu et que vous étiez amener à sortir hativement par les tobbogans en caoutchouc. Vous préferiez peut être ne pas porter une robe ou une jupe au cas où votre peau colle au tobbogan.

9. Quand un malheur survient

Si l'impensable se produisait et que quelqu'un perdait sa vie dans un avion, quel est le protocole approprié lors de la manipulation du corps. Les hôtesses de l'air ne veulent en tout cas, pas créer de panique; mais il n'y a vraiment pas de comportement idéal dans ce genre de situation. La procédure standard dans ce genre de cas est de s'assurer que la personne est bien attachée de manière sécurisée et de l'envelopper dans une couverture. Certains avions ont des casiers spéciaux et des sacs mortuaires dans ce type d'occasions mais ils sont minoritaires. D'ailleurs, un autre inconvénient d'être en première classe est qu'en général, c'est là où l'équipage déplacera le passager décédé parce que c'est plus discret et moins perceptible par le reste des passagers et en plus de la personne inanimée portant des lunettes de soleil en première classe de l'avion, il pourrait y avoir d'autres corps inattendus à bord ou au moins des parties de corps. Qu'il s'agisse d'un corps transporté pour un enterrement ou d'une glacière contenant des organes pour une transplantation, ces choses finissent souvent sur le même vol que le vôtre. Eh oui! Ils sont chargés avec le reste des bagages à l'insu des passagers.

Likez cet article sur Facebook  

Plus de buzz