Money

7 façons de multiplier ses sources de revenus durablement

Tout le monde cherche à multiplier ses sources de revenus et doit tout faire pour y arriver. Robert Kiyozaki y va sans réserve lorsqu’il théorise sur la capacité d’une personne à devenir riche et à atteindre l’indépendance financière. Si vous êtes juste un salarié ou un auto-employé, vous ne pouvez pas devenir riche. Il n’y a que deux sources de richesses durables : créer une grande entreprise rentable et investir dans des affaires rentables. Le fait que n’importe quel salarié puisse investir dans des affaires rentables, à défaut de créer sa propre entreprise, laisse des ouvertures à exploiter pour les cadres d’entreprise futés qui souhaitent multiplier leurs pipelines de revenus. D’ailleurs, Jim Rohn rappelle bien que la meilleure manière de devenir riche, c’est d’avoir une autre source de revenus, en plus du salaire. Vous lui consacrerez alors du temps partiel avec tant d’application qu’elle finira par vous rapporter plus d’argent que votre emploi salarié, au point où vous pourrez le quitter sans crainte. Les 7 sources d’entrées financières suivantes font partie de celles que vous pouvez facilement exploiter, tout en conservant votre emploi, pour finir éventuellement par le quitter.


1-Revenus des investissements immobiliers et en actions

Parce que les vrais riches vivent des revenus de leurs investissements, les cadres d’entreprises futés sont assez malins pour savoir dégager très tôt un pourcentage de leurs salaires qu’ils investissent dans l’immobilier : acquisition de terrains, de plans de construction d’appartements à loyers modérés, etc… Une fois à la retraite, ils reconnaitront que la meilleure chose faite de leurs nombreuses entrées d’argent était d’avoir acheté des lopins de terre et bâti des édifices mis en location. Ces cadres-là savent également utiliser une bonne partie des reliquats de leurs frais de missions pour acheter des actions et obligations auprès des sociétés d’intermédiation boursière avec des formations. Les plus astucieux s’associent à des entrepreneurs compétents pour prendre des parts ou actions dans leurs entreprises et s’assurer de généreux dividendes en fin d’année, après bien sûr toute la patience que cela nécessite. Exemple sur la bourse: (https://lnkd.in/d6wcMT4)

Pour l'immobilier: "Savez-vous que si votre salaire (450 000 F CFA/mois) et votre âge (46 ans maxi si vous prenez votre retraite à 60 ans) vous le permettent, vous ne dépenserez que 3 200 000 F (apport initial et frais de notaire) pour être propriétaire d'une jolie villa basse 3 pièces à l'entrée de Bingerville (Coût : 20 millions) ? Bien sûr, il faut être fonctionnaire ou travailler dans une entreprise qui a " pignon sur rue", et surtout souscrire auprès d'une opération immobilière sérieuse pour cela. (Les secrets d’Aissata Kone)

2-Les honoraires des consultations et facilitations de séminaires

Les salariés futés qui ont développé des compétences précises recherchées par les cabinets de conseils, d’audit et de formation n’hésitent à se rapprocher de ceux-ci pour servir de consultants lors des appels d’offres. La stratégie qu’ils utilisent le plus, c’est de faire des publications, accepter des interventions en tant qu’experts à la télévision ou à la radio pour vendre leur capacité à servir de consultants pour les formations et autres missions d’appui conseil. En général, ils n’assurent pas des missions

opérationnelles mais font de l’appui technique comme la rédaction de termes de référence, la rédaction d’offres, l’assistance aux opérationnels, la coordination de missions, la rédaction de rapports. Ils s’adjugent de la sorte des honoraires pouvant parfois dépasser leurs salaires réguliers. D’autres animent des formations ou donnent des cours dans des écoles supérieures polytechniques ou de management. Ce sont également de bonnes méthodes pour multiplier ses sources de revenus.

3-Commission sur mises en relations et apports d’affaires

Les cadres d’entreprises futés qui sont à l’affût d’opportunités pour améliorer substantiellement leurs revenus mensuels savent rendre joyeusement service pour se faire rémunérer. Vous savez certainement que c’est ici que plusieurs tombent dans la facilité en exigeant des rétro-commissions ; mais ce n’est pas ce que font ces cadres. Ils savent que la corruption est la méthode d’enrichissement la plus érosive qui soit. Ils préfèrent donc faire des mises en relation et se font payer des honoraires ou commissions. Et ceux qui ont un élan commercial très poussé proposent les produits et services d’autres entreprises à des particuliers et entreprises en tant qu’apporteurs d’affaires, touchant des commissions gracieuses, presque sans efforts.

4-Revenus résiduels du marketing de réseau

Plusieurs personnes continuent d’avoir des réserves quant à l’efficacité des systèmes de marketing de multi-niveaux. Il n’en demeure pas moins que de nombreux cadres d’entreprise (dont la plupart ont quitté leur emploi) ont réussi à atteindre l’indépendance financière grâce au peu de temps et d’argent qu’ils ont eu le courage d’investir dans le développement de leur réseau. Rappelez-vous que le marketing de réseau peut rapidement devenir pour vous une activité juteuse mais comme pour toute source de génération de revenus, vous devez avoir le courage d’apprendre, de travailler et de travailler encore, tout le temps qu’il faudra pour être grassement bonifié.

5- Droits d’auteurs de livres, inventions et piges d’articles

Oui, bien sûr que vous pouvez écrire des livres qui vous rapporteront de l’argent : romans, livres techniques et pratiques de management et de développement personnel et professionnel…Vos expériences pratiques et les stratégies efficaces que vous avez sues utiliser pour être là où vous êtes constituent des mines d’or. Vous avez la possibilité de les exploiter en écrivant des livres pratiques qui seront utilisés par un grand nombre de personnes en vue d’obtenir des résultats précis dans des domaines d’intérêt précis. N’oubliez pas que J. K. Rowling, auteure de la Saga Harry Porter, vendue à plus près d’un milliard d’exemplaires, était une institutrice sans emploi qui avait des difficultés à nourrir son petit garçon. Elle eut l’idée d’écrire des petites histoires sur un petit sorcier, histoires qu’elle lui racontait, jusqu’à les transformer en un roman qui a fait carton.

Vous pouvez écrire des articles pratiques pour des magazines, sites ou blog…Vous n’avez pas besoin d’avoir des dons particuliers d’écrivain à cet effet… Ça s’apprend en quelques 20 heures de cours sur Internet.

6- Gagner de l’argent avec Facebook

Facebook ne permet pas seulement de publier des photos avec vos proches et de perdre de temps. Vous pouvez également y gagner de l’argent.

Sur Facebook, vous pouvez proposer des services ou même des produits numériques ou physiques pour arrondir vos fins de mois difficiles.

La première solution que vous avez pour le faire, c’est d’intégrer les groupes Facebook qui acceptent que vous postiez tout ce que vous désirez. Ensuite, il vous suffira de faire la promotion des services ou des produits que vous désirez vendre et si vous dénichez des clients, vous gagnerez des sous.

Il existe plusieurs techniques pour faire de l’argent avec Facebook. On peut citer : l’installation des pixels de conversions, la création de votre propre page, l’achat de la publicité chez Facebook, etc…

7-Faire de l’import-export

C’est un excellent moyen pour gagner de l’argent quand vous voyagez. Il est vrai qu’il n’est pas facile d’importer des biens ou de les exporter mais avec une bonne étude de marché, vous parviendrez à baisser les coûts et à rentabiliser votre voyage.

C’est le moment d’arrêter la routine d’un emploi 9h-17h, suivi du taxi et du dodo. Vous pouvez donner une nouvelle orientation à votre carrière comme de nombreuses personnes, qui se sont habilement enrichies grâce aux sources de revenus énumérées ci-dessus. Alors, choisissez ce qui vous convient le mieux et n’oubliez pas qu’il faut être stratégique lorsqu’il s’agit de multiplier ses sources de revenus.

«Un jeune qui a beaucoup voyagé est plus âgé qu'un vieux qui est toujours resté au village.» — Fang

Inspiré par Hermann H. CAKPO, HC MAGAZINES

Likez cet article sur Facebook  

Plus de buzz