Entertainment

7 choses que vous ignoriez sur les capotes

Les préservatifs sont les moyens les plus populaires de la contraception du moment. Ils sont bien plus que de simples bouts de latex destinés à ce que vous savez. Voici 7 choses que vous ignorez à coups sûrs.


1- Une capote peut contenir jusqu'à deux litres d'eau

C'est énorme non?

2- Pendant la Seconde guerre mondiale, on les utilisait pour protéger les canons de fusil

Pendant les débarquements, les soldats avaient en effet développé une technique de sioux qui consistait à enfiler une capote sur le canon du fusil pour éviter que leur arme ne soit abîmée par l'eau salée et le sable.

3- Ils ont une date de péremption

évidemment que oui, au bout de 3 à 5 ans, les risques de  rupture augmentent. Il est obligatoire de vérifier la date d’expiration indiquée sur l’étui du préservatif avant son utilisation.

4- Jusqu'en 1967 il était interdit de vendre ou de faire de la pub pour des capotes

Cette loi datait de 1920 et c'est un député gaulliste de la Loire, Lucien Neuwirth, qui se battit pour la faire abroger et autoriser la vente de contraceptifs à toutes les personnes majeures (et aux mineurs sur autorisation parentale).

5- Le mot danois pour dire préservatif est "svangerskabsforebyggendemiddel"

C'est dingue non? Si vous avez un peu de mal, vous pouvez aussi utiliser le terme "gummimand".

6- Il y a bien un record de la plus grande chaîne de préservatifs

Il a été validé par le Guinness World Record en 2007, en Roumanie et ladite chaîne, composée de 25 700 préservatifs, mesurait 3 kilomètres de long.

7- Les premiers préservatifs industriels étaient lavables et réutilisables

Ils étaient conçu par Charles Goodyear. Et donc une fois que vous aviez fait votre petite affaire il fallait le tremper dans une solution de sublimé, le saupoudrer de talc puis le ranger en attendant la prochaine fois. Quelle galère !

Sources :Topito

Likez cet article sur Facebook  

Plus de buzz