Santé

7 accidents qu’on a honte d’expliquer à l’hôpital

Parfois, le réflexe d’aller à l’hôpital est notre dernier recours. Surtout quand on préfère cacher les conditions de l’accident qui est survenu.


1- Le pénis captivus

Cet accident est aussi rare qu’embarrassant. Se retrouver coincé dans le sexe de son partenaire ce n’est pas le plus facile à expliquer quand on se trouve à l’hôpital.

penis captivus

 

2- Lacérations dues à des tendances sado masochistes

Les amateurs de sensations fortes doivent quand même faire preuve de prudence. A moins que l’un des partenaires soit une infirmière, la « victime » des coups violents devra l’expliquer au médecin.

sado maso

 

3- Oubli de sex-toy

Dans la presse, ce genre d’histoire n’est pas si rare que ça. Des utilisateurs qui oublient des objets dans certains orifices.

sexe toys

 

4- Infection due à un produit sensé resserrer le sexe féminin

Les produits miracles pour resserrer le sexe féminin sont multiples. Certains plus nocifs que les autres. Choper des infections avec des trucs dans le genre de petit cailloux c’est très fréquents. Bref, des choses à éviter.

 

5- Usage d’une pommade pour fesse sur le visage

Un petit frère indiscret qui se promène dans la chambre de la grande sœur adepte des pommades « bobaraba ». Une petite noisette étalée sur son visage et il se retrouve à l’hôpital le visage complètement gonflé. Voyons comment sa grande sœur l’explique…

pommade bobaraba

 

6- Courbature ou fracture après des acrobaties sexuelles

Un partenaire un peu trop sportif qui veut éplucher tout le catalogue du kamasutra, ça peut vite partir en vrille. Résultat vous avez les muscles gonflés et douloureux. Au moins vous pourrez mentir sur des séances à la salle de sport.

Le spositions du kamasoutra

 

7- Se faire pimenter

Une maman trop sévère ? Une femme cocufiée qui se venge ? En tout cas cette pratique est l’une des plus cruelles qui soient. Espérons que le médecin ne pose pas trop de questions.

se faire pimenté

 

Alors, maintenant vous êtes prévenus !

V.A

 

 

 

Likez cet article sur Facebook  

Plus de buzz