Voyage

10 sites touristiques impressionnants à voir et à visiter au Burkina

Quelque part au Burkina, anciennement République de Haute-Volta, le pays des hommes intègres regorge de plein de sites touristiques impressionnants à découvrir… Si vous disposez d'un congé d'une semaine à dix jours, vous pourriez profiter des merveilles dont regorge le Faso. Pour le faire en bonne et du forme , Buzzyafrica vous donne quelques repères.


1- Falaise de Gobnangou

 

La falaise est située à 500 Km de Ouagadougou sur la piste entre Arly et Namounou. Au pied de la falaise de Gobnangou, le paysage est superbe!!

la falaise de gbognonkou burkina

2- La réserve de Pama

 

Ancienne capitale du pays Gourma, le village de Pama est situé à environ 100 km au sud de Fada N’Gourma, sur la route du Bénin. On y trouve plusieurs lieux de villégiature chic et autres campements de chasse.

reserve d epama

 

3- Les gravures rupestres de Pobe Mengao

Le site de Pobé, présente une association de plusieurs types de vestiges. Les plus spectaculaires sont les gravures rupestres auxquelles sont associées des buttes anthropiques, des vestiges métallurgiques, des nécropoles, des meules dormantes et mobiles, des jeux de « walé » et de l’industrie lithique. La région offre un paysage de dômes granitiques qui ont servi de support à la réalisation des gravures.

 Les gravures rupestres de Pobe Mengao

4- Parc national d’Arli


 

Il abrite une faune nombreuse : antilopes, babouins, gazelles, singes, phacochères ou autres hippopotames. Le parc national d’Arli, au sud-ouest du pays, fut créé dans les années 1950 afin d’essayer d’enrayer la désertification et la déforestation régionale. Bien que relativement petit en lui-même, il couvre deux autres réserves, Singou et Pama, et rassemble ainsi de grands espaces de savane ponctués des immenses falaises de Tambarga et Gobnangou.

Parc national d’Arli

 

 

5- Les mares aux crocodiles sacrés de Sabou

 

Ces crocodiles représentent les âmes des descendants de la famille Kaboré à Sabou. Ils sont plus d’une centaine et vivent dans une mare depuis des siècles au côté nord de Sabou. Pour avoir sauvé la vie de leur ancêtre chasseur, les descendants de la famille Kaboré et tout le village de Sabou vénèrent ces crocodiles.

Les mares aux crocodiles sacrés de Sabou

 

6- Le musée de Manega

Considéré comme le plus grand musée privé du pays sinon de toute l’afrique. Le musée de Manéga est une institution culturelle burkinabè. Implanté à Manéga, un village situé à environ 55 kilomètres au nord-ouest de Ouagadougou (province d’Oubritenga), il est entièrement consacré à la « Bendrologie », un néologisme qui recouvre les arts et les traditions de cette partie d’Afrique de l’Ouest.

Le musée de Manega

 

7- La grotte militaire de Diébougou ou La guerre Dinguè

 

« La guerre Dinguè » est un site pas trop connu et même le guide l’a reconnu. Il a été ainsi baptisé par les anciens. Son histoire raconte que cet ensemble de grottes abris auraient été construites par l’armée française selon certaines sources et selon d’autres, par l’administration coloniale.

La grotte militaire de Diébougou ou La guerre Dinguè

 

8- Les mosquées mythiques de Bani

 

Les mosquées de Bani construites à partir de 1979, sont l’un des plus importants patrimoines culturels et touristiques de la région du Sahel. A cheval entre Kaya et Dori, Bani (60 km de Dori) est admirable avec ses mosquées.

Les mosquées mythiques de Bani

 

9- Le Village artisanal de Ouagadougou

 

Le Village Artisanal de Ouagadougou, dernier né des espaces de création, de production et de vente, est venu combler ce vide en créant une structure moderne qui représente et commercialise de façon permanente l’artisanat burkinabé. Situé à côté du SIAO, le Village Artisanal rassemble plus de 500 artisans parmi les meilleurs du Burkina, répartis dans 25 métiers.

Le Village artisanal de Ouagadougou

 

 

10- Le Musée National du Burkina Faso(Ouagadougou)

 

Sur un terrain de 29 hectares situé au bout de l’avenue Charles-de-Gaulle, face à l’hôpital pédiatrique, le Musée National crée en 1962, est resté très longtemps en l’état de projet. En juillet 1999, une équipe de Direction a été mise en place pour finaliser ce projet. La première pierre du futur Musée National a été posée par Monsieur le Ministre de la culture, arts et du tourisme le 23 octobre 2000.

Le Musée National du Burkina Faso(Ouagadougou)

Yameogo hypolite

Likez cet article sur Facebook  

Plus de buzz